Version imprimable

Current Size: 100%

Bouchain, Ville fortifiée

59111 Bouchain
Sous Vauban au 17ème siècle, Bouchain consolide son rôle de place forte : les fortifications de Charles Quint (du 16ème siècle) sont modernisées et renforcées, et donnent à la ville de Bouchain la forme d’une étoile destinée à la protéger. Une réussite : sous Louis XIV, Bouchain n’a jamais été prise.

Forrtifiée depuis le 12ème siècle, tout y a été fait pour arrêter l’avancée des ennemis :
Le donjon (cf illustration en partie haute), appelé Tour d’Ostrevant, date du 12ème siècle. Il était l’habitation fortifiée du seigneur, servit aussi, dès l’origine, de tour de guet, puis de prison, de base de canon, d’entrepôt pour le Génie et, aujourd’hui, de musée.

A découvrir aussi :

Le bastion des Forges, de 1535, est le dernier vestige, le long de l’Escaut, de l’enceinte fortifiée de la citadelle. Les 3 autres faces de la citadelle étaient protégées par des fossés remplis d’eau, le tout constituant ainsi un obstacle à franchir pour les assaillants.

La poudrière, magasin à poudre construit par Vauban en 1687, servait à stocker 150 tonnes de poudre à canon contenue dans des tonneaux en bois. Pendant le siège de 1711, elle servit d’hôpital pour soigner les blessés.

Le masque casematé date de 1844. Ce sont des salles reliant les fortifications plus anciennes. Elles permettent de renforcer encore la défense de la ville vers le nord.

L’arsenal, l’actuelle salle des fêtes de la ville de Bouchain. A sa construction, en 1845, ce bâtiment servait de dépôt d’armement et de matériel militaire. La réserve de canons se trouvait dans la cour sur des madriers.
Photos Avis
  • Bouchain, Ville fortifiée 1 - Bouchain
  • Bouchain, Ville fortifiée 1 - Bouchain
Photos Avis